Plus de 800 marques
800 000 clients actifs
Retours faciles et gratuits sous 30 jours

Les meilleurs pneus VTT : Un guide complet pour choisir le bon pneu pour chaque terrain

Les pneus VTT sont un complément indispensable si vous souhaitez franchir un nouveau palier dans votre pratique du cyclisme. Le nom ne trompe pas : il s'agit de pneus VTT, qui enveloppent les roues et sont toujours en contact avec le sol. Il s'agit d'un produit technique qui doit être performant. C'est pourquoi, vous devez bien réfléchir avant d’en acheter. Continuer de lire

Classement par Popularité

Qu'est-ce qui caractérise un pneu de VTT ?

Le pneu VTT est une protection qui entoure complètement la roue du vélo. Sa forme dépend du type de cyclisme que vous pratiquez, avec différentes épaisseurs et textures qui facilitent la conduite sur différentes surfaces

La nature stratégique de son utilisation exige de tenir compte à la fois de la conception des pneus VTT et de celle du vélo sur lequel il sera installé Les matériaux et les caractéristiques des roues sont d'autres facteurs à prendre en compte avant de les acheter.

Les divers composants des pneus VTT

Le pneu VTT se compose d'une série de couches liées aux roues du vélo et à la surface sur laquelle elles roulent. 

La carcasse du pneu VTT

Composée de fils de nylon tressés, c'est le nombre de ces fils qui détermine la flexibilité et la légèreté de l'ensemble. Ce chiffre est exprimé en TPI (Threads per Inch), c'est-à-dire le nombre de fils présents par pouce. La valeur moyenne se situe entre 60 et 100 TPI. Il est important de prêter attention à ce chiffre pour les raisons suivantes :

  • Plus le TPI est élevé, plus il y a de fils, qui seront plus fins et plus abondants, de sorte que le pneu aura moins de caoutchouc. Le pneu gagne donc en flexibilité, offre moins de résistance et sera plus silencieux. En revanche, moins de caoutchouc accélère l'usure et la probabilité d'une crevaison est plus élevée.
  • L'inverse est vrai pour les pneus à faible TPI. Les pneus sont plus lourds et plus résistants au roulement ; les crevaisons sont moins probables et l'adhérence est certainement meilleure. En revanche, ils sont plus bruyants.

Les bords du pneu

Les bords du pneu ne sont souvent invisibles à l'œil nu. Ils sont situés sur le talon du pneu et permettent de le fixer sur la jante. Le choix des jantes dépend du type de cyclisme, celles qui sont montées sur des pneus VTT standard étant plus rigides, ou destinées à une discipline exigeante comme le trial, que celles qui sont utilisées pour des randonnées où le confort et la légèreté sont essentiels.

Dans tous les cas, les jantes des pneus sont produites dans une large gamme de matériaux, de l'acier traditionnel au polyamide polyvalent, connu pour sa flexibilité.

Le matériau du pneu VTT

Plus que le design, c'est la dureté du matériau du pneu qui est prise en compte. Plus la dureté est élevée, plus le pneu est rapide et résistant. En revanche, plus il est tendre, plus l'adhérence est importante. Les pneus VTT étant un accessoire très technique, ils sont déjà conçus avec une combinaison de matériaux qui améliorent l'expérience de conduite en créant des contrastes intéressants entre le centre de roulement et les flancs.

Les crampons

La bande de roulement des pneus de VTT est également importante. Le vélo réagira différemment à un dessin ou à un autre.

Les crampons du pneu sont répartis sur trois zone :

  • La bande de roulement est essentiellement la partie centrale du pneu. C’est elle qui fait rouler le vélo.
  • Les crampons latéraux facilitent l’adhérence dans les virages.
  • Les crampons de transition impactent la traction avec plus ou moins d'efficacité.

Selon le type de VTT que vous pratiquez, il est important de prêter attention aux crampons, ainsi qu'à leur répartition en fonction du pneu. Le pneu avant doit se concentrer sur la direction et l'adhérence latérale, tandis que le pneu arrière doit se concentrer sur le roulement et la traction.

Le pneu VTT idéal pour chaque terrain

Les pneus vélo VTT sont divisés en trois groupes principaux en fonction du type de terrain sur lequel vous allez rouler. La répartition et la densité des crampons en dépendent.

Pneus VTT pour terrains secs

L'objectif étant de rouler librement et de prendre de la vitesse, les crampons de ces pneus sont plus espacés que d'habitude et ont un profil bas.

Pneus VTT pour terrains mixtes

Bien qu'il n'existe pas de pneus polyvalents, ceux qui sont conçus pour les terrains mixtes s’adaptent aux différentes routes.

Pneus VTT pour terrains humides et boueux

La principale différence entre ces pneus réside dans le fait que les crampons sont hauts et que la distance entre eux est plus grande. Cette répartition facilite l'adhérence et la dispersion de la boue.

Type de montage selon le type de roue

Lorsqu'il s'agit d'acheter un pneu VTT, les roues sont les premières à avoir leur mot à dire. Bien que cela puisse sembler évident, la première chose à considérer est que le diamètre de la roue et le diamètre du pneu.

En VTT, il existe 4 diamètres courants :

Le premier est le format classique des vélos tout terrain. Bien qu'il soit toujours utilisé, les vélos modernes utilisent désormais les deux autres diamètres.

Un autre aspect marquant lors de l'achat d'un pneu VTT est la largeur, qui dépend également de la roue. La gamme de sections varie entre 1,90 et 4,80 pouces et, à nouveau, le choix dépend de l'utilisation prévue. Les gammes étroites sont destinées aux routes lisses, tandis que les sections larges répondent à l'inverse, à des terrains escarpés, beaucoup plus de techniques.

Une fois ces détails pris en compte, nous passons au montage proprement dit. La procédure de montage sépare les pneus en trois types : tubetype, tubeless ready et tubeless.

Les pneus VTT tubetype

Ce sont les plus communs. Dotés de chambres à air, ils sont également les plus faciles à installer et à réparer en cas de dommage. Ayant une forme standard, ils conviennent à la majorité des roues. Le seul inconvénient est qu'ils sont sensibles aux crevaisons et aux chocs, qui peuvent vider instantanément la chambre à air. En général, ils offrent un bon service, mais en cas de problème, ils sont les moins performants.

Les pneus VTT tubeless

Les pneus sans chambre à air sont relativement nouveaux, mais ils ont le vent en poupe. Ils n'ont pas de chambre à air et nécessitent donc une pression de gonflage plus faible. Les pneus tubeless VTT supportent également mieux les crevaisons, non seulement parce qu'ils sont plus résistants, mais aussi parce que, même avec une crevaison, ils permettent de rouler davantage sans endommager la roue.

Les pneus VTT avec chambre à air

On pourrait dire qu'ils sont à mi-chemin entre les modèles tubetype et tubeless, car, bien qu'ils aient une chambre à air, celle-ci est distribuée différemment des tubetype. Ils sont souvent utilisés en compétition et se caractérisent par leurs performances élevées. Ils permettent une pression de gonflage considérable, ce qui profite au roulement, dans lequel on trouve une plus grande résistance.