Plus de 800 marques
800 000 clients actifs
Retours faciles et gratuits sous 30 jours
Filtre

VTT semi-rigides – Tout ce que vous devez savoir sur les VTT les plus classiques

Fourche suspendue à l’avant, non suspendue à l’arrière. C’est ainsi que les vététistes se déplacent depuis plus de 30 ans. Pourquoi ? Parce que cela fonctionne bien ainsi. Le VTT semi-rigide est un classique absolu parmi les VTT, mais il est loin d’être figé dans le temps. Ci-dessous, nous vous expliquerons tout ce que vous devez savoir sur les VTT semi-rigides. De plus, dans notre guide, nous vous aidons à faire le bon choix, lors de l’achat de votre prochain vélo tout-terrain. Continuer de lire

Classement par Popularité

VTT semi-rigide – Ces critères qui définissent un semi-rigide

Une fourche suspendue à l’avant, non suspendue à l’arrière : pourquoi le semi-rigide n’a-t-il pas encore disparu, alors que tout le monde du vélo parle de vélos tout-suspendus et de VTT électriques ? Tout simplement parce que c’est un concept imbattable. En effet, avec une seule fourche suspendue, pas de suspension à l’arrière, donc pas de gadgets techniques inutiles sur le vélo. Cela présente plusieurs avantages à la fois. Un VTT semi-rigide est léger, nécessite moins d’entretien que les tout-suspendus ou les VTT électriques et n’est pas très cher. Un semi-rigide est donc le premier choix pour tous ceux qui ne veulent pas trop dépenser pour un VTT, mais aussi pour les puristes du cyclisme qui recherchent un VTT direct et léger, offrant des sensations de conduite aussi authentiques que possible.

Les VTT semi-rigides actuels sont loin d’être démodés : les roues de 27,5 ou 29 pouces, taille désormais standard sur presque tous les VTT, ont depuis longtemps gagné leur marche triomphale entamée dans les années 2010. Les cadres actuels sont entièrement conçus pour les grandes roues grâce à des géométries modernes. De plus, les semi-rigides offrent un large choix de matériaux de cadre. Les semi-rigides en aluminium et en carbone dominent le marché, mais il existe aussi des semi-rigides en acier et en titane. Les VTT semi-rigides de 29 pouces d’aujourd’hui permettent donc de répondre à tous les besoins.

VTT semi-rigide – C’est ainsi que tout a commencé

Il existe aujourd’hui de nombreuses variantes de VTT semi-rigides. Mais avant d’aborder la diversité des modèles, jetons un coup d’œil aux livres d’histoire. En effet, s’il existe une si grande variété de modèles de semi-rigides, c’est pour une raison bien précise : le semi-rigide est en quelque sorte l’ancêtre des modèles de VTT actuels. Alors que les premiers VTT n’avaient pas encore de suspension, les fourches suspendues se sont imposées à partir de la fin des années 1980. La RockShox One, lancée pour la première fois en 1988, était par exemple la première fourche suspendue avec 50 millimètres de débattement. C’est à partir de ce moment-là que le boom du VTT a vraiment vu le jour. La success story du semi-rigide n’allait jamais s’arrêter.

VTT-semi-rigide – Quels sont les différents types de semi-rigides ?

Même si un semi-rigide dispose de relativement peu d’éléments techniques, cette catégorie de vélos a également évolué au fil des années. Aujourd’hui, il existe des semi-rigides adaptées à différentes utilisations dans différents domaines. Les différences entre les semi-rigides se situent au niveau de la position sur le vélo, des caractéristiques de conduite et des composants. Il existe une multitude d’approches diverses concernant la fourche suspendue ainsi que les freins et les vitesses, mais aussi et surtout au niveau des roues. Selon la configuration, les vélos roulent par exemple sur des roues de 29 pouces ou des roues de 27,5 pouces, voire les deux (pour les configurations Mullet avec des roues de 29 pouces à l’avant et de 27,5 pouces à l’arrière). Ci-dessous, nous avons dressé la liste des principaux VTT semi-rigides et de leurs différentes caractéristiques.

Les semi-rigides de Cross-country – Pour les compétiteurs/trices

Un vélo semi rigide de Cross-country, également appelé VTT semi rigide de course, est totalement différent. Ici, on mise sur un poids aussi faible que possible et sur des caractéristiques de conduite extrêmement sportives et directes. Afin de réduire leur poids, de nombreux vélos de course semi-rigides sont équipés d’un cadre en carbone et de composants légers haut de gamme. Les fourches suspendues ont un débattement de 80 à 100 mm. C’est pourquoi les semi-rigides de Cross-country ne sont pas vraiment bon marché.

Semi-rigides de Trail – Pour un maximum de plaisir en tout-terrain

Les VTT semi-rigides de Trail séduisent également les vététistes exigeant(e)s et techniques. Ici, on mise sur un plaisir de conduite maximal sur terrains exigeants. C’est pourquoi les semi-rigides de Trail sont équipés de fourches suspendues avec un débattement d’environ 120 mm, de roues généralement stables avec des pneus larges et de freins solides et puissants. Les semi-rigides de Trail sont disponibles avec un cadre en aluminium ou en carbone.

Le VTT semi-rigide de randonnée ressemble étroitement au semi-rigide de Trail. C’est le plus polyvalent des semi-rigides : il offre une position assise agréable, voire détendue, une direction équilibrée et des fourches suspendues avec un débattement d’environ 100 mm. Grâce à ce caractère équilibré et polyvalent, ce vélo est un bon choix si vous voulez découvrir le tout-terrain. Autre point positif : presque tous les semi-rigides bon marché sont des semi-rigides de randonnée.

Les semi-rigides All-mountain – Les ultimes vélos polyvalents

Si vous recherchez une combinaison sympa alliant des caractéristiques d’escalade et de compétences en descente, vous devriez choisir un VTT semi-rigide All-mountain. Ces vélos disposent d’un plus grand débattement de 120 à 150 mm, mais sont en même temps de véritables fusées en montée. Les semi-rigides All-mountain sont donc un très bon choix si vous voulez être le plus polyvalent possible lors de vos randonnées et si vous recherchez également des sensations absolues aussi bien en montée qu’en descente.

Les semi-rigides de Dirt – L’exception parmi les semi-rigides

Les VTT semi-rigides de Dirt sont plutôt des vélos exotiques et spécialisés dans les bike parks, les tricks et les sauts. Ils possèdent un cadre en aluminium particulièrement stable et des composants solides issus du domaine du freeride. Ce type de VTT a également d’autres appellations : Dirt-Jumper ou semi-rigide Dirt-Jumper.

VTT-semi-rigide – Les différents types de semi-rigides

  • VTT semi-rigides de Cross-Country : des vélos extrêmement sportifs et légers pour les coureurs et coureuses cyclistes, avec un poids plume optimisé jusqu’au moindre gramme.
  • VTT semi-rigides de Trail : des vélos solides avec un débattement élevé et des pneus larges pour les cyclistes expérimenté(e)s sur les terrains exigeants.
  • VTT semi-rigides All-Mountain : des vélos particulièrement polyvalents, parfaits pour les randonnées avec beaucoup de dénivelé, qui donnent beaucoup de plaisir en descente.
  • VTT semi-rigides Dirt et Street : des vélos spécialisés avec des cadres et des composants extrêmement stables pour les bike parks.

À quoi dois-je faire attention lors du choix d’un VTT semi-rigide ?

Les différentes catégories de semi-rigides ont donc, comme décrit ci-dessus, des caractéristiques d’équipement différentes. La catégorie pour laquelle vous vous déciderez dépendra avant tout de vos préférences personnelles. Cependant, il y a quelques éléments généraux auxquels vous devez faire attention lors de l’achat d’un semi-rigide.

VTT semi-rigide – Le matériau du cadre

Alu ou carbone, telle est la grande question lorsque vous souhaitez acheter un nouveau vélo. C’est votre porte-monnaie qui va décider : l’aluminium est le matériau de cadre le moins cher, un VTT semi-rigide carbone est plus cher. Tout simplement parce que le carbone est plus cher en tant que matériau et finition. La différence entre un cadre en aluminium et un cadre en carbone se voit surtout sur la balance : le carbone est plus léger que l’aluminium, c’est pourquoi les semi-rigides haut de gamme sont toujours équipés d’un cadre en carbone. En ce qui concerne la stabilité des cadres, il n’y a en principe pas de différence entre VTT carbon semi rigide et un VTT semi rigide en aluminium.

Mais les amateurs et amatrices de vélo vont préférer l’acier ou le titane pour les semi-rigides. Les matériaux utilisés pour les cadres sont des alliages spéciaux qui étaient courants à l’époque où l’aluminium et le carbone n’existaient pas encore. Ces deux matériaux sont connus pour offrir des sensations de conduite particulièrement souples. En termes de poids, le titane peut tout à fait rivaliser avec l’aluminium, mais l’acier est nettement plus lourd. En ce qui concerne les prix, l’acier est au niveau d’un bon semi-rigide en aluminium, les semi-rigides en titane se situent dans le tiers supérieur de la gamme de prix.

VTT semi-rigide – La taille du cadre

Quel que soit le type de semi-rigide avec lequel vous roulez, le cadre doit être à votre taille. Pour cela, vous devez connaître votre taille, la longueur de vos jambes et de vos bras. Vous pouvez ensuite calculer la taille de cadre adaptée à chaque vélo. Chez BIKE24, nous proposons pour cela un calculateur de taille qui vous aide à calculer la taille de cadre qui vous convient. Le calculateur de taille tient aussi compte de vos préférences d’assise sur votre vélo : sportive, neutre ou confortable.

VTT semi-rigide – Les freins

Entre-temps, les freins à disque sont devenus très courants sur les VTT et également sur les semi-rigides. En effet, les freins dits « à disque » offrent une puissance de freinage constante et fiable dans toutes les conditions, par temps sec ou humide. De plus, les freins à disque ne nécessitent que peu d’entretien et sont faciles à utiliser. Si vous voulez rouler parfaitement en tout-terrain, les freins à disque sont les freins qu’il vous faut.

VTT semi-rigide – Le système de changement de vitesse

En principe, vous avez le choix entre deux systèmes de vitesses pour le VTT semi-rigide : Shimano et Sram. Au niveau de la manivelle, vous avez le choix entre un, deux ou (très rarement) trois plateaux, selon le groupe de vitesses. À l’arrière, onze ou douze pignons sont généralement montés selon le groupe. La technologie de changement de vitesse est passionnante : comme sur les vélos de course, sur les VTT, il existe des systèmes mécaniques et électriques. Dans le premier cas, des câbles de commande classiques assurent le changement de vitesse. Dans le second cas, le changement de vitesse s’effectue sans fil grâce à des impulsions électriques.

VTT-semi-rigide – La fourche suspendue

Chaque semi-rigide est équipé d’une fourche suspendue. Le débattement, c’est-à-dire le nombre maximal de centimètres de suspension de la fourche, dépend du domaine d’utilisation comme décrit ci-dessus dans les catégories des semi-rigides. Presque toutes les fourches suspendues actuelles sont des fourches suspendues pneumatiques : l’air contenu dans la chambre sert de ressort. Ce système est léger et vous permet d’adapter facilement la suspension à votre poids en jouant sur la pression de l’air. Sur les semi-rigides les moins chers, on trouve des fourches à ressort en acier. Dans ce cas, un ressort en acier remplace l’air, ce qui rend les fourches à ressort en acier plus lourdes. Le ressort ne peut pas être adapté au poids du cycliste de manière aussi polyvalente qu’une suspension pneumatique.

VTT semi-rigide – Résumé

  • Les semi-rigides sont des VTT qui disposent d’une fourche suspendue mais d’une structure arrière rigide.
  • Il existe différentes variantes de semi-rigides. Les plus répandues sont les semi-rigides de randonnée, les semi-rigides de Cross-country, les semi-rigides de Trail et les semi-rigides de Dirt et de Street.
  • Avant d’acheter un semi-rigide, vous devez savoir quelle sera son utilisation. Si vous êtes polyvalent(e) et que vous roulez au quotidien, vous avez besoin d’un semi-rigide de randonnée, tandis que les cyclistes qui aiment la vitesse choisiront un semi-rigide de Cross-country. Ceux qui recherchent un maximum de plaisir sur les sentiers difficiles trouveront leur bonheur avec un semi-rigide de Trail.
  • D’autres critères importants lors de l’achat sont le matériau du cadre, la taille du cadre, les freins, la fourche suspendue et les autres équipements en termes de composants.
  • Dans tous les cas, vous devez choisir la bonne taille de cadre. C’est essentiel pour pouvoir profiter longtemps de votre nouveau semi-rigide.
  • Le matériau du cadre et l’équipement sont avant tout une question d’exigences et de prix. Plus un semi-rigide est cher, plus il est léger et plus il est équipé de pièces de haute qualité, donc durables et de pointe.