Plus de 800 marques
800 000 clients actifs
Retours faciles et gratuits sous 30 jours

Trouvez le porte-vélo idéal sur notre boutique en ligne

Un week-end d'excursion, des vacances en famille ou une virée au bike park, les raisons d'emporter avec vous votre vélo en voiture, en van ou en fourgon aménagé sont diverses et l'habitacle de votre véhicule est souvent déjà plein. La solution : un porte-vélo, qui vous permettra de transporter jusqu'à quatre vélos. Vous avez le choix entre un porte-vélo de toit qui offre une vue dégagée ou un porte-vélo arrière facile à installer. Par ailleurs, de nombreux porte-vélos sont également compatibles avec les vélos électriques ! Découvrez notre large choix de porte-vélos de qualité à petit prix ! Continuer de lire

Classement par Popularité

Le porte-vélo voiture : transforme votre véhicule le temps d'une aventure

Un porte-vélo de voiture est une barre de support ou un châssis de support souvent pliable installé à l'extérieur de l'habitacle pour le transport des vélos, qui peut être assimilé à un sac à dos pour la voiture. Vous vous demandez peut-être quels sont les avantages de cette solution : tout l'espace intérieur du véhicule reste ainsi libre pour les bagages et les passagers. Sur le porte-vélo se trouvent des points de fixation pour arrimer les roues ainsi qu'un ou plusieurs bras munis de pinces pour le cadre, qui vous permettent d'immobiliser votre vélo avec facilité, sans le démonter. Tout est fixé ? Maintenant, vous êtes prêt(e) pour l'aventure, mais il reste tout de même quelques points de vigilance qui requièrent votre attention. Pour ne pas avoir de mauvaise surprise avant le départ, lors du chargement des vélos, pendant le trajet sur l'autoroute ou lors du déchargement, nous vous conseillons de parcourir les chapitres suivants avant l'achat.

Le porte-vélo universel : Quels sont les points importants ?

Quel type de porte-vélo convient le mieux pour une voiture ?

Il existe un porte-vélo adapté à presque chaque type de voiture. Ils peuvent être divisés en trois catégories différentes :

  • Porte-vélos pour le toit du véhicule, également appelés porte-vélos de toit
  • Porte-vélos pour l'attelage de remorque, également appelés porte-vélos d'attelage
  • Porte-vélos pour le hayon arrière, également appelés porte-vélos de hayon

Quel que soit le type que vous choisirez, de nombreux modèles actuels permettent de sécuriser le support en lui-même et les vélos à l'aide de cadenas. Sur les modèles haut de gamme, ceux-ci sont souvent déjà intégrés en usine. Cependant, même sur les modèles moins chers, il est souvent possible d'ajouter un équipement ultérieur avec des ensembles de serrures à cylindre à verrouillage simultané, qui sont également disponibles dans votre boutique de vélos préférée.

Vous trouverez davantage d'informations sur les types de montage ainsi que sur leurs avantages et inconvénients dans les chapitres suivants.

 

Le porte-vélo de toit

Pour transporter un vélo à l'aide d'un porte-vélo de toit, il faut généralement installer au moins deux barres de toit, également appelées barres transversales, sur la voiture. Celles-ci se composent souvent d'un profilé léger en aluminium de plus d'un mètre de long et de pieds. La fixation des pieds peut être effectuée dans les emplacements prévus à cet effet à certains points du toit, sur les rails surélevés ou les barres longitudinales installés sur le toit, en pose directe sur le toit en liaison avec le cadre de la portière de la voiture ou à l'aide d'adaptateurs qui se placent dans les rainures du toit ou glissières. Dans le cas des barres de toit universelles posées sur le toit, une connexion ferme est établie à l'aide de pinces au niveau des joints des portières. Dans les autres cas, les pieds peuvent souvent être vissés ou fixés à l'aide d'une clé Allen ou d'un écrou moleté.

De nombreux automobilistes laissent leurs barres de toit en place sur le véhicule, par exemple pendant les vacances, car elles sont souvent verrouillables et le bruit du vent ainsi que la surconsommation sont tolérables.

Le ou les porte-vélos sont eux-mêmes montés sur les barres de toit à l'aide de pinces ou de vis. Les porte-vélos se composent d'un rail de base, souvent équipé de supports de roue supplémentaires, et d'une barre rabattable sur laquelle se fixe le cadre vélo ou la roue avant. Les personnes qui souhaitent rouler de manière plutôt sportive et qui sont en mesure de démonter la roue avant ont également la possibilité d'utiliser un porte-vélo voiture optimisé sur le plan aérodynamique. Le vélo est alors fixé au porte-vélo par la roue arrière et la fourche. Les barres de toit pèsent généralement autour de 5 kg et les porte-vélos de toit tout autant. La manipulation du porte-vélo voiture proprement dit est donc relativement aisée pour une personne seule lors du montage.

Petit inconvénient : avec un porte-vélo de toit, le chargement et le déchargement des vélos nécessitent souvent de soulever les vélos à hauteur de poitrine ou de tête.

Le porte-vélo d'attelage

Comme son nom l'indique, le porte-vélo d'attelage se fixe sur l'attelage de remorque. La condition préalable étant que le véhicule soit déjà équipé d'un attelage. Pour fixer le porte-vélo, il faut d'abord le placer sur la boule d'attelage, puis le maintenir en place. Ensuite, pour une connexion sûre, la pince de fixation doit être serrée à l'aide d'un dispositif de vissage ou de serrage. La plupart du temps, cette connexion peut également être verrouillée afin d'empêcher les voleurs de retirer le porte-vélo avec son chargement.

Ce porte-vélo universel lui-même se compose d'une structure de base en aluminium, généralement pliable, placée à l'horizontale, pourvue de deux rails ou plus et d'un bras de support vertical sur lequel sont attachées les barres transversales/pinces de fixation. De nombreux porte-vélos sur attelage sont équipés de feux arrière et d'un support de plaque d'immatriculation, car ils masquent ces éléments sur le véhicule. Les feux arrière, les clignotants et l'éclairage de plaque qui y sont fixés sont reliés par un câble à la prise de courant du dispositif d'attelage. Pour le chargement, les vélos ne doivent être soulevés que de quelques centimètres pour être posés sur le porte-vélo.

Certains fabricants proposent même aujourd'hui des rampes de chargement afin de faciliter encore plus le chargement et le déchargement. En ce qui concerne les caractéristiques importantes du porte-vélo d'attelage, nous recommandons de choisir un modèle rabattable qui permet de dégager le hayon ou le coffre, afin que vous puissiez accéder facilement à vos bagages au cours du voyage alors que les vélos sont chargés sur le porte-vélo. Le poids de ces porte-vélos d'attelage, en fonction du nombre de vélos, est d'environ 15-20 kg non chargés. En raison de leur conception particulière et de leur faible hauteur de chargement, certains modèles peuvent même accueillir jusqu'à 3 ou 4 vélos.

Le porte-vélo de hayon

Les porte-vélos de hayon arrière sont fixés directement sur le hayon de la voiture, quasiment à l'abri du vent. C'est la raison pour laquelle ils conviennent le mieux aux breaks à toit surélevé ou aux vans, mais ils représentent également une solution intéressante pour les petites voitures dont la surface de toit est plutôt réduite. À l'instar de la version pour attelage de remorque, la structure pliante en aluminium du porte-vélo van se compose de supports de rails basiques et d'un bras de soutien sur lequel sont fixés les barres/pinces de fixation.

Le porte-vélo fourgon lui-même est attaché au hayon de la voiture au moyen de pinces réglables spéciales, qui sont bien sûr munies de protections pour la peinture. Certains modèles de porte-vélo de hayon s'appuient également sur le pare-chocs ou la partie centrale du hayon. Lors du chargement, les vélos doivent souvent être soulevés de plus d'un mètre, bien que cela dépende fortement du type de véhicule. Pour que vous puissiez accéder facilement à vos bagages même avec un porte-vélo lourdement chargé (par exemple quand vous utilisez un porte-vélo pour 4 vélos), il est recommandé d'envisager de poser des vérins plus robustes pour l'ouverture du hayon. Avec un poids à vide de 10-15 kg, les porte-vélos de hayon se situent dans la moyenne sur le plan de la maniabilité.

Les vélos sont-ils solidement fixés sur les porte-vélos ?

Une fois posé sur son support, le vélo est tout d'abord fixé à la barre transversale ou au bras pour tous les types de porte-vélos. Les pinces se trouvent aux extrémités des bras ou barres. Elles permettent de relier le vélo au porte-vélo via le cadre. Ainsi, votre vélo est solidement maintenu en position droite. Les pinces sont généralement placées sur le cadre (tube supérieur ou inférieur) et enserrent solidement le tube au moyen de fermetures rapides ou de fermetures à vis. Les porte-vélos haut de gamme, comme un porte-vélo électrique, disposent d'un limiteur de couple intégré aux fermetures, afin que même les cadres en carbone sensibles puissent être fixés de manière optimale. En principe, tous les modèles de pinces sont recouverts de caoutchouc ou de plastique pour protéger le cadre.

Après la fixation du cadre avec les pinces, passons aux rails. Ces derniers sont dotés de supports de pneus/roues qui peuvent souvent être adaptés sans outil à l'empattement du vélo. Les supports intègrent des sangles de maintien des roues, généralement munies de fermetures à cliquet, qui permettent une fixation simple et fiable des roues vélo.

Conseil 💡 : avant l'achat d'un porte-vélo, il est conseillé de vérifier que les supports de fixation et les rails sont adaptés à la forme du cadre, au diamètre des tubes et à la largeur des pneus de vos vélos et de ceux de votre famille.

Quel type de système de fixation du porte-vélo au véhicule est le plus efficace ?

Le type de système de fixation optimal dépend du type de voiture ou de la forme de la carrosserie :

  • Les porte-vélos de toit sont, par exemple, plutôt déconseillés pour les vans et les breaks à toit surélevé en raison de la difficulté de chargement, de la résistance au vent, de la surconsommation de carburant qui en résulte et des mouvements de balancement de ces véhicules. Les porte-vélos d'attelage et de hayon constituent souvent le meilleur choix dans ces cas.
  • On ne trouve que très rarement des dispositifs d'attelage ou des grands hayons sur les voitures de sport ou les coupés haut de gamme. Dans ce cas, un porte-vélo de toit est recommandé.
  • Les berlines et les breaks de moyenne gamme permettent généralement à leurs propriétaires de choisir le type de porte-vélo qu'ils préfèrent.
  • Les SUV sont souvent si hauts qu'il est préférable de choisir un porte-vélo d'attelage pour plus de praticité.

Vous avez désormais une vue d'ensemble des différentes possibilités de montage qui s'offrent à vous, passons donc à la question suivante...

Combien de vélos puis-je transporter ?

Le nombre maximal usuel de vélos pouvant être transportés sur les porte-vélos du commerce est généralement de quatre. Vous pouvez voyager en toute sécurité avec un à trois vélos sur le toit, mais, dans certaines conditions, il est également possible de transporter quatre vélos. Les porte-vélos arrière d'attelage existent en version pour deux à quatre vélos, cependant, il est possible d'ajouter des extensions pour deux vélos supplémentaires sur de nombreux modèles. La majorité des porte-vélos de hayon accepte deux vélos, mais certains modèles peuvent en accueillir jusqu'à quatre.

Si vous avez besoin de transporter plus de quatre vélos, vous avez également la possibilité de combiner, par exemple, un porte-vélo de toit et un porte-vélo d'attelage ou un porte-vélo de hayon.
Pour pouvoir profiter de la capacité maximale des porte-vélos, il est important que les dimensions des vélos et leur poids soient standard (l'empattement/la longueur des vélos ne doit pas dépasser le système de rails de base ou la largeur du véhicule et le poids max. 15 kg par vélo).

Les vélos électriques peuvent également être transportés à l'aide d'un porte-vélo, bien que leur nombre maximal soit alors réduit dans la plupart des cas. Les vélos particuliers nécessitent des solutions spécifiques : les tandems, les vélos-cargos, les tricycles, etc., nécessitent souvent des adaptations spéciales des porte-vélos et leur nombre pouvant être transporté est encore plus limité. Pour plus d'informations sur la charge utile et la capacité de charge des véhicules, voir : Quelles charges ai-je le droit de transporter sur la voiture avec mon porte-vélo ?

 

Quel est le poids des vélos ou des vélos électriques que je souhaite transporter ?

Les poids des vélos modernes varient tout autant que leurs domaines d'utilisation :

Pour connaître le poids de votre vélo, le mieux est de le peser chez vous. Cela peut se faire à l'aide d'un pèse-personne ordinaire.

Pour que vous puissiez vous faire une idée des charges qui pourraient être placées sur votre futur porte-vélo, voici quelques exemples de poids :

  • Excursion en famille avec trois vélos de randonnée : 3 x 14 kg = 42 kg
  • Week-end de randonnée VTT avec deux VTT : 2 x 12 kg = 24 kg
  • Randonnée à vélo avec deux vélos électriques de ville : 2 x 25 kg = 50 kg
  • Compétition avec quatre vélos de route : 4 x 8,5 kg = 34 kg

Quelles charges ai-je le droit de transporter sur la voiture avec mon porte-vélo ?

Afin de comprendre correctement les indications figurant dans les spécifications du porte-vélo et de respecter les dispositions légales, commençons par définir les principaux termes.

  • La charge utile est la masse de la charge avec laquelle un porte-vélo peut être chargé et déplacé en toute sécurité.
  • La capacité de charge est la masse de la charge (personnes + bagages à l'intérieur et à l'extérieur du véhicule) qui peut être transportée selon l'homologation du véhicule.
  • La charge d'appui est la masse qui peut être transportée sur une voiture particulière avec un crochet d'attelage selon l'homologation du véhicule (en fonction du point de montage, du châssis principal du véhicule et de la stabilité propre du crochet d'attelage).
  • La charge maximale est la masse avec laquelle le dispositif d'attelage peut être chargé, déduction faite du poids à vide du porte-vélo lui-même.
  • La charge sur le toit est la masse de la charge totale sur le toit (barres de toit, porte-vélo, vélos) qui peut être transportée selon l'homologation du véhicule.

Pour déterminer le poids des vélos autorisé sur le porte-vélo de la voiture, procédez comme suit...

... pour un porte-vélo d'attelage :

  1. Identifiez la charge d'appui sur la carte grise du véhicule
  2. Calculez la charge maximale : charge d'appui - poids à vide du porte-vélo = charge maximale
  3. Comparez la charge maximale avec la charge utile du porte-vélo
  4. Comparez la charge utile avec le poids total des vélos à transporter
  5. Respectez la capacité de charge lorsque vous chargez votre véhicule avec l'ensemble de vos bagages et équipements

... pour un porte-vélo de toit :

  1. Identifiez la charge maximale autorisée sur le toit sur la carte grise du véhicule
  2. Calculez la charge maximale : charge max. sur le toit - poids à vide du porte-vélo = charge maximale
  3. Comparez la charge maximale avec la charge utile totale du porte-vélo de toit
  4. Comparez les charges utiles individuelles des rails avec les poids individuels des vélos à transporter
  5. Respectez la capacité de charge lorsque vous chargez votre véhicule avec l'ensemble de vos bagages et équipements

... pour un porte-vélo de hayon :

  1. Comparez la charge utile avec le poids total des vélos à transporter
  2. Respectez la capacité de charge lorsque vous chargez votre véhicule avec l'ensemble de vos bagages et équipements

Un grand nombre de porte-vélos de toit basiques acceptent des charges (charges utiles) de 70 kg, mais il est également possible d'atteindre des charges de 100 kg si la charge sur le toit est suffisante. Les porte-vélos individuels de toit ont, pour la plupart, une charge utile allant de 15 à 20 kg au maximum. Cela n'est pas suffisant pour des vélos électriques, mais largement assez pour tous les autres vélos de nos exemples.

Les porte-vélos d'attelage acceptent souvent des charges utiles maximales de 60 kg, certains modèles allant même jusqu'à 70 kg. Cela s'avère tout à fait suffisant, par exemple, pour quatre vélos de randonnée ou deux vélos électriques lourds.
Les porte-vélos de hayon peuvent supporter des charges utiles de 30 à 45 kg, ce qui en fait un choix idéal pour un week-end VTT à deux, par exemple.

Porte-vélos spéciaux pour vélos électriques

Qu'il s'agisse de VTT électriques, de VTC électriques ou de vélos de route électriques, le nombre de vélos à assistance motorisée et de leurs utilisateurs passionnés ne cesse d'augmenter. Grâce au moteur électrique, ces vélos innovants atteignent 25 km/h ou, dans le cas des Speed pédélecs, 45 km/h, vitesses qu'ils sont capables d'atteindre très rapidement dans les deux cas. Tous les éléments porteurs ou sollicités de ces vélos, tels que le cadre, les freins, les roues et le châssis doivent également être conçus en conséquence de manière plus stable. Des aménagements nécessaires qui, avec le système de transmission, atteignent un poids total de 20 à 30 kg.

Si vous souhaitez partir en vacances avec vos vélos électriques, vous devriez envisager d'utiliser un porte-vélo spécialement conçu pour les vélos électriques et pour votre sécurité. Les modèles appropriés, que vous trouverez chez BIKE24, portent souvent la mention du fabricant « compatible avec les vélos électriques ». Ainsi, vous pourrez partir l'esprit tranquille. Les porte-vélos homologués pour les vélos à assistance motorisée tiennent compte du poids supplémentaire des vélos électriques grâce à une charge utile particulièrement élevée. Sur le véhicule, la charge d'appui ou la charge sur le toit, qui est indiquée sur la carte grise, ne doit pas être dépassée.

L'espace nécessaire sur le porte-vélo doit également être pris en considération lorsque vous planifiez le nombre de vélos que vous pouvez emporter. Pour un chargement ergonomique, nous recommandons en particulier les porte-vélos d'attelage et les porte-vélos de hayon.

Quelles sont les dispositions légales à respecter ?

Le législateur prescrit ce qui suit :

  • Pour les porte-vélos d'attelage, une troisième plaque d'immatriculation doit être apposée sur le porte-vélo. Il n'est toutefois pas nécessaire d'apposer une vignette d'inspection supplémentaire du centre de contrôle technique.
  • Le porte-vélo, quel qu'il soit, ne doit pas masquer les feux arrière du véhicule ou, le cas échéant, le porte-vélo doit être équipé d'une unité supplémentaire de feux arrière.
  • Le porte-vélo, quel qu'il soit, ne doit pas dépasser de plus de vingt centimètres à gauche et à droite lorsqu'il est chargé, et ne doit pas présenter d'arêtes vives ou pointues.
  • La largeur maximale des véhicules autorisés à la circulation sur le réseau routier français est de 2,55 m.
  • Il n'y a pas de vitesse maximale imposée. Pour en savoir plus sur le sujet, voir le paragraphe « À quelle vitesse dois-je ou puis-je rouler avec le porte-vélo et son chargement ?

Nous vous recommandons également de porter une attention particulière à ce qui suit :

  • Lorsque vous utilisez un porte-vélo de toit, il faut absolument faire attention à la hauteur libre, par exemple, sous les ponts bas ou dans les parkings souterrains.
  • Lorsque vous utilisez un porte-vélo arrière, veuillez garder à l'esprit l'augmentation de la longueur totale du véhicule.
  • Il est recommandé de choisir des places de stationnement offrant suffisamment d'espace pour les manœuvres afin de faciliter le chargement et le déchargement.
  • Les objets non fixés ou facilement détachables doivent être rangés dans le coffre afin d'éviter les surcharges et les vols.
  • Vérifiez à nouveau la bonne sécurité du chargement pendant le trajet, par exemple, lors d'une pause détente.

À quelle vitesse dois-je ou puis-je rouler avec le porte-vélo et son chargement ?

Tout d'abord, il n'existe pas, en France, de limite de vitesse légale spécifique à l'utilisation d'un porte-vélo.

Cependant, il est important de respecter la vitesse recommandée/limite indiquée par le fabricant du porte-vélo pour des raisons de sécurité et de responsabilité. Des tests indépendants ont, par ailleurs, démontré que la limite de vitesse recommandée se situe entre 120 et 130 km/h. Ainsi, la surconsommation n'atteint pas des sommets, les bruits de vent sont modérés, le véhicule reste toujours sous contrôle et la sécurité des vélos sur le porte-vélo est garantie. Ce dernier point permet non seulement d'assurer la protection des autres usagers de la route, mais aussi celle de vos précieux deux roues sur le porte-vélo. Vous avez ainsi l'assurance de pouvoir partir à l'aventure une fois vos vélos déchargés. En cas de mauvais temps, par exemple en cas de vent fort ou de tempête, il est conseillé de réduire davantage votre vitesse.

Comparaison des porte-vélos de toit, des porte-vélos d'attelage et des porte-vélos de hayon

  Porte-vélo de toit Porte-vélo d'attelage Porte-vélo de hayon
Montage/démontage du porte-vélo






⭐ ⭐ ⭐
Le montage intégrant deux composants principaux (barres de toit et porte-vélo) demande plus de temps d'assemblage et d'installation.
⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ⭐
Prêt à l'emploi : dans la plupart des cas, une personne seule peut le monter et le démonter intuitivement en cinq minutes.
⭐ ⭐ ⭐
Requiert un prémontage un peu plus long avec des outils et parfois l'aide d'une deuxième personne.
Chargement du vélo







⭐ ⭐ ⭐

Selon le véhicule, le poids du vélo et la condition physique, le levage peut s'avérer difficile ou nécessite une échelle.

⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Même les vélos électriques de plus de 20 kg peuvent être soulevés sans problème par la plupart des personnes ou même poussés vers le support avec une rampe.

⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Les vélos peuvent être soulevés et posés sur le support par les cyclistes de tous âges avec un effort modéré.

Compatibilité








⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Il existe des barres de toit compatibles pour presque tous les véhicules (même pour les voitures de sport).

⭐ ⭐ ⭐

Utilisable uniquement si un crochet d'attelage est installé sur la voiture de base ou ultérieurement (coût supplémentaire).

⭐ ⭐ ⭐

Pas disponible pour tous les véhicules, le choix de porte-vélos de hayon est plus restreint




Comportement routier












⭐ ⭐ ⭐

Consommation de carburant accrue, bruit de vent nettement plus important à plus de 100 km/h, dégradation de la tenue de route notamment en cas de vent.

⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Consommation à peine accrue, une tenue de route équilibrée sur le plat et bruit de vent à peine plus élevé. Capacité de manœuvre généralement limitée lors du stationnement.

⭐ ⭐ ⭐ (⭐)*

En cas de faible hauteur de toit, bruit de vent accru, consommation de carburant accrue et tenue de route dégradée. Capacité de manœuvre en partie limitée lors du stationnement.

*fortement dépendant de la hauteur du véhicule.

Capacité de charge


























⭐ ⭐ ⭐ ⭐ (⭐)*

Les rails des porte-vélos proprement dits peuvent être chargés individuellement de 15 à 20 kg au maximum. Individuellement, cette limite est trop basse pour la plupart des vélos électriques, mais pour quatre vélos standard, le poids total est de 60 à 80 kg.

*Selon le toit du véhicule, les barres de toit acceptent une charge utile de 70 à 100 kg et peuvent également être utilisées pour des coffres de toit, des galeries ou le transport d'autres objets encombrants.

⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Avec une charge utile possible de 60 à 70 kg, idéal pour trois à quatre vélos standard ou deux vélos électriques.























⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Avec une charge utile de 30 à 45 kg, convient bien pour deux à trois vélos standard ou seulement un vélo électrique ou deux vélos électriques dans une version légère.




















Estimation du coût (système pour deux vélos)



⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Deux barres de toit pour env. 150 €.
Deux porte-vélos pour env. 100 € chacun = 200 €.
Coût total : 350 €

⭐ ⭐ ⭐

Un porte-vélo d'attelage pour env. 550 €

⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Un porte-vélo de hayon pour env. 450 €

Classement général (note arrondie, sans les *) ⭐ ⭐ ⭐ ⭐

⭐ ⭐ ⭐ ⭐

⭐ ⭐ ⭐