Plus de 800 marques
800 000 clients actifs
Retours faciles et gratuits sous 30 jours

Des pompes à vélo pour des balades qui ne manquent pas d’air

Celui qui aime se promener à vélo, connaît bien le problème du plat. Que vous subissiez une crevaison lors d’une sortie ou que vous trouviez votre vélo avec des pneus dégonflés dans votre garage, la solution est la même dans la plupart des cas : vous avez besoin d’une pompe à air. Il n’est donc pas surprenant de trouver une pompe à vélo dans l’équipement de base de tout cycliste. Mais quel type de pompe à vélo existe-t-il ? À quoi devez-vous prêter attention en achetant un gonfleur vélo ? Nous avons tout récapitulé sur cette page. Continuer de lire

Classement par Popularité

La pompe à vélo, un indispensable pour tous les cyclistes

Un sifflement bruyant, puis soudainement vous êtes sur le bas-côté. Peu de bruits ne sont aussi désagréables pour un cycliste que celui d’un pneu qui se dégonfle brusquement. Cependant, il est de plus en plus rare de subir une crevaison aujourd’hui grâce aux pneus vélo et aux chambres à air plus robustes, de meilleure qualité. Pourtant, il est connu que tous ceux qui se baladent régulièrement à vélo ont déjà fait face à une crevaison sur le bord de la route. Outre une chambre à air de rechange et un kit de réparation, il peut être utile de s’équiper d’une pompe à vélo. Il n’est donc pas étonnant de retrouver d’office cet accessoire vélo dans tout atelier à la maison.

Le principe de fonctionnement de la plupart des gonfleurs pneu vélo est intuitif : un piston est poussé dans un boîtier, une action qui permet d’aspirer de l’air dirigé ensuite dans un tuyau ou dans une chambre. Si vos pneus sont équipés de chambres à air, l’air ainsi collecté arrive directement dans la chambre à air via une valve. Dans le cas de boyaux, l’air arrive directement dans le pneu via une chambre de valve. Une pompe à vélo s’appuie sur le même principe que tout autre pompe à air, mais dans un format réduit.

Cependant, toutes les pompes ne se valent pas. Au fil des années, différentes pompes à vélo ont été développées pour différentes utilisations : de la pompe à pied vélo classique avec un manomètre pour afficher la pression de l’air jusqu’à la mini-pompe vélo ultra compacte avec cartouche de CO2 qui gonfle entièrement vos pneus en quelques secondes. Il existe également des pompes haute pression pour les pneus Tubeless, ainsi que des pompes spéciales pour les éléments amortisseurs comme les fourches. Nous vous présentons ci-après les différents types de pompes à vélo et leurs domaines d’application.

Pompes à vélo pour votre atelier à la maison

La liste précédente parle d’elle-même : vous avez l’embarras du choix en ce qui concerne les pompes à vélo. On fait généralement une distinction entre les pompes que vous utilisez à la maison et celles que vous emmenez lors de vos sorties. La première catégorie de pompes est plus robuste et stable, et est utilisée dans un atelier de réparation vélo ou dans un garage à domicile. La deuxième catégorie de pompes est plus légère et se transporte facilement pour les emmener aisément lors de vos balades.

Pompes à pied vélo : la pompe classique

S’il existe un modèle classique de pompe à vélo, c’est bien la pompe à pied. Elle se compose habituellement d’un pied robuste qui assure une bonne stabilité au sol. On trouve également un cylindre de pompe allongé, une poignée, un tuyau avec un embout de valve et un dispositif de serrage, sans oublier un manomètre qui indique clairement la pression de l’air en bar ou en psi. Sa structure est son grand atout : elle offre une forte capacité de pompage et permet donc de gonfler relativement rapidement les gros pneus des VTT. Elle est aussi très facile à manipuler.

Il existe plusieurs modèles de pompes à pied : pour un VTT de 29 pouces, vous devriez opter par exemple pour une pompe à pied équipée d’un gros tuyau et assurant un volume élevé par course. Pour un vélo de route doté de pneus fins, le tuyau doit être plus étroit pour une capacité de pompage plus fluide avec une forte pression. Une autre caractéristique importante de la pompe à pied est la tête de valve qui doit être compatible avec tous les types de valves. Par ailleurs, le tube de la pompe doit au moins être en métal. Ainsi, vous savez que la pompe peut supporter de fortes pressions d’air.

Pompes Tubeless : la nouvelle génération de pompe à pied vélo

La pompe Tubeless est de plus en plus populaire. La structure particulière des pneus Tubeless exige un flux d’air important lors du gonflage, qui se disperse très rapidement dans le pneu. En effet, dans le cas des pneus Tubeless, le bourrelet de pneu doit appuyer rapidement sur la jante pour que l’espace entre le pneu et la jante soit hermétique. Les pompes Tubeless sont donc équipées d’un cylindre haute pression qui est d’abord rempli d’air avant d’être poussé dans le pneu via la valve. Les pompes Tubeless sont donc une combinaison entre une pompe à pied standard et un cylindre haute pression. Comme vous pouvez également utiliser facilement ce type de pompe avec des chambres à air normales, la pompe Tubeless peut aussi se révéler intéressante dans votre atelier à la maison.

Gonfleur à pied : l’alternative pratique de la pompe à pied

Dans le cas d’une pompe à pied, ce sont vos bras qui travaillent. Mais il existe aussi des pompes actionnées avec les pieds. Les gonfleurs à pied ne disposent pas d’une poignée, mais d’une pédale-étrier que vous actionnez avec le poids de votre corps. L’avantage est évident : vous n’avez pas besoin de vous pencher au-dessus de la pompe, vous pouvez simplement gonfler vos pneus en étant tranquillement debout. Le gonfleur à pied est donc un choix intéressant pour les personnes qui n’ont pas trop de force musculaire. L’inconvénient de ce modèle, c’est que vous ne pouvez pas gonfler vos pneus aussi vite qu’avec une pompe à pied. Tout comme la pompe à pied, le gonfleur à pied est pourvu d’un manomètre qui vous indique la pression, ainsi que d’une tête de valve adaptée à différents types de valves.

Pompes pour amortisseur : le cas particulier parmi les pompes à vélo

Lorsqu’on parle de pompes à vélo à usage domestique, on ne peut pas faire l’impasse sur la pompe pour amortisseur. Elle joue un rôle spécial. Elle n’a rien à voir avec une pompe à air vélo classique. La raison : une pompe pour amortisseur ne vous sert pas à gonfler des pneus, mais des éléments amortisseurs, comme les fourches. Elles sont aussi parfois appelées des pompes pour fourche. Elles sont nécessaires pour rajouter de l’air dans les éléments amortisseurs, de l’air qui s’échappe au fil du temps. Ces pompes haute pression équipées d’un manomètre vous permettent d’ajuster très précisément la pression de l’air. Vous pouvez ainsi adapter les éléments de suspension d’un VTT au poids du cycliste et à son style de conduite.

Pompes à vélo pour des réparations en déplacement

Les pompes que vous utilisez dans votre atelier à la maison sont plutôt encombrantes par nature, c’est pourquoi il existe aussi des pompes spécialement conçues pour vous accompagner lors de vos sorties à vélo. Il existe plusieurs types de pompes à vélo pour vos réparations en déplacement qui conviendront à différents cyclistes. Les mini-pompes tout comme les pompes dotées d’une cartouche de CO2 sont très prisées actuellement. Nous vous présentons ci-après en détail trois types de pompes.

Mini-pompe vélo : pratique et facile à emporter

Petites, mais costauds. C’est ainsi que nous pourrions décrire nos mini-pompes à air. Il s’agit de petites pompes à main qui, malgré leur petite taille, offrent une grande capacité de pompage. Vu leurs petites dimensions et leur faible poids, ces pompes sont très appréciées des cyclistes sportifs. Elles sont également très pratiques lors de vos randonnées ou de vos sorties à vélo de ville. Vous pourrez les glisser facilement dans un sac à dos ou tout autre sac. De nombreux modèles peuvent aussi simplement être accrochés à votre vélo grâce à leur système de fixation. Les mini-pompes sont généralement en plastique ou en aluminium. Elles proposent des fonctionnalités très diverses : certaines sont pourvues d’une poignée en T ergonomique, d’autres sont télescopiques tandis que d’autres encore sont dotées d’un tuyau rétractable. Une astuce : les pompes équipées d’un système à deux chambres qui collectent de l’air aussi bien lorsque vous tirez que lorsque vous poussez sur le piston offrent une meilleure capacité de pompage.

Pompes dotées d’une cartouche de CO2 : les plus petits modèles du marché

Vous pensiez que les mini-pompes étaient les plus petites du marché ? Eh bien, non, il en existe encore des plus petites. Les pompes pourvues d’une cartouche de CO2 injectent du CO2 dans les pneus à partir d’une cartouche de gaz. L’opération est ainsi extrêmement rapide et ne dure que quelques secondes. Vous n’avez en plus pas besoin de déployer une grande force. Vous régulez la pression en tournant simplement une molette sur le côté. Petit inconvénient : si la cartouche est vide, vous devez la remplacer. Vous devez donc toujours disposer d’une cartouche de réserve pour être paré à toute éventualité. Les pompes munies d’une cartouche de CO2 sont très prisées par les amateurs de vélo de route qui ont besoin de regonfler rapidement leurs pneus en cas de problème lors d’un marathon. En plus d’être utilisées en compétition, les pompes avec CO2 sont également compatibles avec les pneus Tubeless.

Pompes à vélo : présentation de tous les modèles

  • Pompe à pied : le modèle classique que l’on retrouve dans tous les garages.
  • Pompe à pied pour pneus Tubeless : une pompe munie d’un cylindre haute pression qui permet de gonfler des pneus Tubeless.
  • Gonfleur à pied : pour gonfler plus confortablement vos pneus.
  • Pompe pour amortisseur : pour remplir vos fourches, etc.
  • Mini-pompe : petite, mais puissante. Parfaite en déplacement.
  • Pompe avec cartouche de CO2 : un remplissage extrêmement rapide de vos pneus grâce à la cartouche de CO2.

Acheter une pompe à vélo : quel modèle choisir ?

Vous connaissez maintenant les différents types de pompes à vélo. Mais laquelle vous conviendrait le mieux ? La réponse à cette question dépend de l’utilisation prévue de votre futur gonfleur de pneus vélo. Si vous cherchez une pompe puissante à utiliser chez vous, vous opterez pour une pompe à pied classique ou une pompe à pied pour pneus Tubeless. Si vous recherchez une pompe plus confortable pour votre atelier à la maison, nous vous conseillons de préférence un gonfleur à pied. Si vous avez besoin d’un gonfleur de pneus vélo pour vos déplacements, choisissez plutôt une mini-pompe ou une pompe équipée d’une cartouche de CO2.

La bonne nouvelle : nous proposons tous ces types de pompes dans diverses variantes. Dans chaque descriptif des pompes, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur les utilisations prévues et les données techniques.

La bonne pompe pour la bonne valve de votre vélo

Lorsque vous envisagez d’acheter une pompe à air, vous devez aussi faire attention à ce qu’elle soit compatible avec les valves de votre vélo. En principe, votre vélo peut être équipé de trois types de valves différentes : la valve française, la valve auto et la valve vélo. La valve française est également appelée valve Sclaverand ou Presta. C’est la plus étroite de toutes les valves. Elle résiste également à la plus grande pression. C’est le choix de prédilection sur les vélos de route qui doivent souvent supporter des pressions de 8 bars. Les valves françaises sont aussi très souvent utilisées sur les VTT actuellement.

La valve auto est aussi appelée valve Schrader. Comme son nom l’indique, elle trouve son origine dans le domaine de l’automobile. Vous pouvez vous rendre dans une station service pour gonfler vos pneus : un avantage de taille. C’est bien utile si vous partez en vacances à vélo. La dernière catégorie est également appelée valve Dunlop. On retrouve principalement cette valve sur les vélos de ville. Elle ne présente pas d’avantages par rapport aux autres types de valves.

Mais, bonne nouvelle : la plupart des pompes à vélo sont adaptées à tous les types de valves. Nos descriptions de produits précisent toujours le type de valve avec lequel la pompe est compatible.

La bonne pompe pour la bonne pression (bar ou psi)

Outre l’utilisation prévue et le type de valve, il est aussi important de tenir compte d’un autre facteur déterminant, à savoir la pression fournie par une pompe à air. Les amateurs de vélo de route ont par exemple besoin d’une pression pouvant aller jusqu’à 8 bars, tandis que les utilisateurs de vélo de ville n’ont besoin que de 3 ou 4 bars. Nous indiquons aussi la pression maximum qu’une pompe peut fournir dans le descriptif de nos produits.

À ce stade, nous souhaitons éclaircir un point qui surgit souvent à l’achat d’une pompe à air (ou à l’achat d’une chambre à air ou d’un pneu vélo) : la différence entre bar et psi. Chaque pompe à air munie d’un manomètre indique la pression en bar ou en psi. Dans notre pays, nous utilisons principalement le bar, tandis que la pression est souvent exprimée en psi dans les pays anglo-saxons. Pour convertir un bar en psi, il suffit de multiplier la valeur indiquée en bar par 14,504. Si vous voulez convertir une valeur en psi en bar, vous devez multiplier la valeur en psi par 0,069.

Pompe vélo : des accessoires pratiques

Vous possédez déjà une pompe, mais vous recherchez des accessoires appropriés ? Nous proposons également une vaste gamme dans ce domaine. Vous trouverez par exemple des valves de rechange, mais aussi des adaptateurs de valve, des bouchons de valve ou des prolongateurs de valve. L’accessoire le plus demandé pour les pompes munies de cartouches est bien évidemment la cartouche de CO2. Nous proposons plusieurs tailles et plusieurs modèles. Nous proposons aussi des packs pour que vous ayez toujours la bonne quantité de cartouches CO2 à portée de main.

Pompes à vélo : récapitulatif

Vous savez maintenant tout sur les pompes à vélo, qu’ils s’agisse de modèles équipés de cartouches de CO2 ou de pompes pour pneus Tubeless. Nous avons résumé ci-dessous les principaux faits très importants à ce sujet :

  • Il existe plusieurs types de pompes à vélo que vous pouvez utiliser à la maison dans votre atelier ou lors de vos déplacements.
  • Dans votre atelier à la maison, vous opterez de préférence pour les pompes à pied, les pompes à pied pour pneus Tubeless et les gonfleurs à pied.
  • Lors de vos sorties ou de vos trajets quotidiens entre votre domicile et votre travail, nous recommandons des mini-pompes ou des pompes munies de cartouches de CO2.
  • Selon l’utilisation prévue, il existe d’autres modèles. Les amateurs de vélo de route ou de VTT dont les pneus concentrent des pressions élevées qui ne veulent pas perdre de temps à gonfler leur pneus doivent s’équiper d’une pompe avec cartouche de CO2. Une mini-pompe suffira pour ceux qui font le trajet domicile-travail tous les jours. Tous les cyclistes devraient être dotés d’une pompe à pied dans leur atelier à la maison pour gonfler facilement les pneus de leurs vélos.
  • Les pompes pour amortisseur représentent un cas à part. Elles ne servent pas à gonfler une chambre à air ou un pneu, mais elles sont adaptées aux éléments amortisseurs, en particulier les fourches.