Plus de 800 marques
800 000 clients actifs
Retours faciles et gratuits sous 30 jours

Cassettes vélo : le composant qui donne la cadence du dérailleur

Que vous possédiez un VTT, un vélo de route, un VTC ou un vélo électrique, le dérailleur est largement répandu sur toutes les catégories de vélos. La pièce phare du dérailleur est la cassette. Le nombre et la taille des pignons influencent la difficulté ou la facilité du pédalage. Nous vous présentons ici les types de cassettes existants. Nous vous expliquons également tout ce que vous devez savoir lorsque vous achetez ou installez une cassette vélo. Continuer de lire

Classement par Popularité

La cassette vélo, mais qu’est-ce que c’est exactement ?

La cassette sur un vélo se compose de pignons (ou roues dentées) de tailles différentes, c’est pourquoi on l’appelle aussi cassette de pignons. Elle est située sur le corps de roue libre du moyeu de la roue arrière. La chaîne vient se positionner sur les pignons de la cassette et se déplace entre chaque pignon grâce au dérailleur arrière. Avec le plateau avant, cela vous permet de changer de vitesse. La vitesse choisie conditionne avec quelle force vous devez pédaler pour avancer. Le principe sous-jacent est simple : plus un pignon de la cassette est petit, plus ses dents sont petites et plus la vitesse est dure. Plus un pignon compte de dents, plus la vitesse est facile.

Pour disposer de nombreuses vitesses et réduire au maximum les sauts entre les vitesses, les développeurs ont créé des transmissions comportant un nombre toujours plus élevé de pignons au fil du temps. Actuellement, les dérailleurs comptent onze ou douze vitesses. Selon les marques, il est même possible d’en trouver 13. Le nombre de pignons n’est pas le seul facteur important. Leur taille par rapport au nombre de dents est encore plus décisive. Les plus petits pignons comportent au minimum neuf dents, mais on en trouve généralement onze. Les plus grands pignons qui équipent les dérailleurs des vélos de route, des VTC, des vélos hybrides et des vélos électriques comptent 32 ou 34 dents. Dans le cas des cassettes de VTT, certains pignons comptent même jusqu’à 52 dents. Ce n’est pas un hasard : en effet, vous devez rarement gravir des pentes très raides sur des terrains accidentés avec des VTT. Dans ce cas, les rapports de transmission particulièrement légers présentent un avantage de taille.

Lorsque l’on tient compte du nombre de dents du plus petit et du plus grand pignon d’une cassette, on parle de la capacité de la cassette. Une cassette avec 11-32 dents affiche une petite capacité et les sauts entre chaque vitesse sont plutôt faibles. Une cassette avec 10-52 dents affiche quant à elle une grande capacité. Les sauts sont également très importants entre chaque vitesse.

 

Les différents types de cassettes vélo

Le critère essentiel d’une cassette est le fabricant du dérailleur. Les marques Shimano, SRAM et Campagnolo sont très courantes. Selon les fabricants, il faut aussi tenir compte de la denture entre la cassette et le corps de roue libre du moyeu sur lequel est fixé la cassette. Shimano et SRAM s’appuient sur le même standard, le plus répandu. SRAM utilise cependant son propre standard, appelé XD, pour les dérailleurs VTT avec onze et douze vitesses. Campagnolo utilise aussi son propre standard.

Outre les marques de dérailleurs et la denture adaptée au corps de roue libre, vous devez évidemment choisir une cassette qui correspond au nombre de vitesses du système de transmission de votre vélo. Sur le marché, vous trouvez actuellement des dérailleurs avec sept à treize vitesses, avec un nombre correspondant de pignons sur la cassette.

Si vous voulez acheter une nouvelle cassette pour remplacer une cassette trop usée et si le rapport de transmission actuel de votre vélo vous convient, achetez simplement la même cassette : même fabricant, même groupe de transmission, même capacité. Ainsi, vous savez que la nouvelle cassette fonctionnera sans problème. Par ailleurs : chez BIKE24, vous trouverez une vaste sélection de cassettes vélo différentes, adaptées aussi bien aux vélos de route classiques qu’aux vélos électriques.

Aperçu des cassettes vélo : les caractéristiques qui les différencient

  • Les marques : SRAM et Shimano dominent le marché des dérailleurs. La denture entre la cassette et le corps de roue libre du standard Shimano est la plus répandue. La marque bien connue Campagnolo utilise son propre standard pour ses cassettes. Il existe également d’autres marques de moindre importance qui proposent leurs propres dérailleurs ou cassettes en remplacement des produits de grandes marques. Certaines entreprises utilisent les standards habituels, tandis que d’autres ont créé les leurs. La règle suivante s’applique en général : la cassette doit être compatible avec le corps de roue libre du moyeu de la roue arrière.
  • Le nombre de vitesses : le nombre de pignons dépend du levier de vitesses et du dérailleur arrière de votre système de transmission. La cassette doit toujours comporter exactement le nombre de pignons pour lequel le levier de vitesses a été conçu mécaniquement.
  • La capacité : le plus petit pignon d’une cassette dépend en règle générale du corps de roue libre. Le standard le plus répandu correspond à onze pignons. Dans le cas de pignons plus grands, vous avez plus de choix : un pignon plutôt grand pour une vitesse facile en montagne ou un pignon plus petit pour de petits sauts entre les vitesses. Attention toutefois, la capacité totale dépend du dérailleur arrière. Si vous voulez effectuer des modifications, vous devez consulter le mode d’emploi de votre dérailleur pour connaître la capacité totale.

Puis-je utiliser des cassettes d’autres marques ou de capacités différentes ?

Comme expliqué ci-dessus, la cassette doit obligatoirement être compatible avec le corps de roue libre. Par ailleurs, le nombre de pignons doit être adapté au système de transmission. Si le levier de vitesses compte onze vitesses, la cassette doit comporter onze pignons. Si ces deux conditions sont réunies, vous pouvez aussi utiliser les cassettes d’autres fournisseurs. Néanmoins, les composants des dérailleurs modernes sont harmonisés entre eux. Le dérailleur fonctionne de manière optimale lorsque tous les composants proviennent de la même marque. Vous pouvez évidemment choisir des cassettes d’autres dérailleurs s’il s’agit de la même marque.

Vous pouvez également modifier la graduation de la nouvelle cassette pour profiter de vitesses plus faciles ou de sauts moins grands entre les vitesses. Vous devez cependant faire attention à ce que le dérailleur arrière soit compatible avec cette nouvelle capacité. Vous trouverez cette information dans le manuel d’utilisation du dérailleur. En outre, si vous modifiez la capacité de la cassette, vous devrez installer une chaîne plus longue ou plus courte dans certains cas.

Cassette vélo : comment installer et entretenir une cassette ?

Si vous voulez installer votre cassette vous-même, vous aurez besoin de deux outils spéciaux. Premièrement, vous avez besoin d’un démonte-cassettes pour ouvrir et fermer l’anneau de fermeture qui permet de fixer la cassette sur le corps de roue libre du moyeu. Deuxièmement, vous avez besoin d’un contre-support comme un fouet à chaîne, qui vous permet d’éviter que la cassette ne tourne sur le corps de roue libre quand vous ouvrez l’anneau de fermeture. Si vous voulez remplacer régulièrement des cassettes vous-même, il peut être intéressant d’investir dans ces deux outils.

Pour garder une cassette bien propre, vous devez toujours enlever les saletés directement après une sortie avec de l’eau et une brosse. Attention : les jets de vapeur sont généralement déconseillés pour nettoyer un vélo, et il en va de même pour la cassette. La forte pression peut faire pénétrer de l’eau dans le corps du moyeu ou nuire à la lubrification des paliers. Si vous voulez nettoyer votre vélo en profondeur, utilisez un chiffon et un peu d’huile pour passer entre tous les pignons de la cassette. Vous ne devez pas huiler ou lubrifier la cassette.

Récapitulatif des cassettes vélo

  • La cassette est un composant important du système de transmission.
  • Le nombre et la taille des pignons influencent la difficulté ou la facilité du pédalage.
  • Il existe différentes variantes de cassettes adaptées à différentes utilisations. Selon les fournisseurs, vous trouverez des cassettes pour vélo de route, VTT ou encore vélo électrique.
  • La cassette vélo doit toujours compter autant de pignons que le dérailleur.
  • Actuellement, les dérailleurs comptent onze ou douze pignons. Selon les marques, il est même possible d’en trouver 13.
  • La cassette doit être compatible avec la denture du corps de roue libre sur lequel elle est fixée.
  • Si le pignon le plus grand d’une nouvelle cassette possède plus ou moins de dents que la cassette installée précédemment, vous devez faire attention à la capacité du dérailleur et à la longueur de la chaîne.