Plus de 800 marques
800 000 clients actifs
Retours faciles et gratuits sous 30 jours
Filtre

Pignons de vélo : tout ce que vous devez savoir sur les roues dentées de votre vélo

Sans pignon, rien ne va plus. Cette maxime s’applique à tous les vélos équipés d’une chaîne. En effet, le pignon est la roue dentée arrière à l’aide de laquelle la chaîne entraîne la roue arrière. Il existe cependant d’innombrables versions et modèles de pignons : du plus petit pignon à la cassette complète. Sur ces pages, nous vous expliquerons ce à quoi vous devez prêter attention en matière de pignons de vélo et comment trouver la bonne cassette de pignons pour votre vélo. Continuer de lire

Classement par Popularité

Pignon, couronne dentée ou cassette : comment ne plus confondre ces termes

Cela semble étrange, mais c’est ainsi. Le terme pignon a la définition suivante : selon la norme DIN 868 3.1.2., le pignon est « la plus petite des deux roues d’une paire de roues » dans un engrenage à chaîne. Pour le vélo, cela signifie que la roue dentée arrière de la transmission par chaîne est le pignon, la roue dentée avant est appelée plateau. Outre le terme de pignon, on parle également de couronne dentée. Tous les vélos à une seule vitesse (Singlespeed) ou à moyeu à vitesses intégrées ne possèdent qu’un seul pignon sur le moyeu de la roue arrière, qu’il s’agisse d’un vélo classique ou d’un vélo électrique. En ce qui concerne les dérailleurs à plusieurs vitesses, plusieurs pignons sont toujours assemblés, l’ensemble est alors appelé cassette de pignons, mais on parle aussi simplement de cassette.

En fonction du nombre de vitesses, la cassette de pignons possède le même nombre de pignons. Dans les cassettes, il y a toujours plusieurs graduations, c’est-à-dire des combinaisons de pignons de vélo individuels. En particulier sur les cassettes de pignons de qualité supérieure, tous les pignons sont aujourd’hui assemblés en une seule pièce. Mais sur les dérailleurs plus anciens, il est également possible d’assembler des pignons individuels ou différentes combinaisons de pignons. Vous pouvez ainsi déterminer vous-même la graduation du dérailleur. 

Qu’il s’agisse d’un seul pignon ou d’une cassette de pignons, l’ensemble doit être fixé sur le corps de roue libre du moyeu de la roue arrière. Il existe différentes normes pour cela, vous devez donc faire attention à certains éléments pour trouver le pignon ou la cassette de pignons qui convient à votre vélo. Mais ne vous inquiétez pas : ce n’est pas aussi compliqué que cela en a l’air au premier abord. Ci-dessous, nous vous expliquerons ce à quoi vous devez faire attention pour trouver le modèle qui convient à votre vélo ou à votre électrique, que vous ayez un vélo avec dérailleur ou un vélo avec un seul pignon.

Pignons et cassettes de pignons : Quelles sont les différences entre ces modèles ?

Un pignon vélo ou une cassette de pignons doit être adapté(e) à la roue libre du moyeu de la roue arrière sur lequel vous voulez le/la fixer. Dans ce cas, il existe différentes normes qui sont imposées par chaque fabricant de groupes de vitesses. Une cassette de pignons peut comprendre de six à treize pignons. Ici aussi, c’est le fabricant du groupe qui détermine le nombre exact de pignons. En effet, le nombre de pignons vélo individuels d’une cassette de pignons dépend du nombre de vitesses pour lequel le dérailleur est conçu. De plus, il existe différentes graduations, c’est-à-dire que la taille des différents pignons d’une cassette est différente. Et bien sûr, il existe de nombreux fabricants de cassettes de pignons : en plus des fournisseurs de dérailleurs complets comme Shimano, SRAM et Campagnolo, il existe de nombreux autres fabricants qui proposent des cassettes et des pignons pour les groupes de vitesses courants.

Étape par étape : Comment trouver le bon pignon ou la bonne cassette ?

Étape 1 : le nombre de vitesses

Les cassettes de pignons de six à treize pignons, c’est-à-dire pour des dérailleurs de six à treize vitesses, sont courantes. La plupart des dérailleurs actuels ont neuf à douze vitesses. Si vous voulez remplacer une cassette, comptez simplement le nombre de pignons de la cassette actuellement montée. Il s’agira du nombre de pignons nécessaires pour la nouvelle cassette.

Étape 2 : le standard de roue libre qui convient

Selon le fabricant, les pignons ou les cassettes de pignons utilisent différents standards de roue libre, c’est-à-dire la manière dont ils sont fixés au moyeu de la roue arrière. La même chose s’applique ici : vous devez faire attention à ce qui est actuellement monté sur votre vélo. En effet, le nouveau pignon ou la nouvelle cassette de pignons doit avoir le même standard de roue libre. Le standard le plus répandu des cassettes de pignons pour dérailleurs est Shimano/Sram HG. Il existe également le standard Sram XD/XDR. Les moyeux à vitesses intégrées à un seul pignon utilisent des pignons à visser. Vous devez donc également prêter attention à la norme de montage utilisée par le fabricant du moyeu monté sur votre vélo.

Étape 3 : la graduation qui convient et la taille du pignon

Qu’un pignon soit monté sur un moyeu à vitesses intégrées, sur un vélo Singlespeed ou sur un dérailleur, la combinaison du plateau et du pignon actuellement utilisé sur lequel repose la chaîne détermine le rapport de transmission de votre vélo ou de votre vélo électrique. Le rapport de transmission est le rapport entre les dents du plateau et du pignon. Plus le pignon vélo est grand, c’est-à-dire plus il possède de dents, plus le rapport de transmission est facile, et donc moins vous parcourrez de mètres par tour de manivelle. Plus le pignon vélo est petit, c’est-à-dire qu’il possède peu de dents, plus le rapport sera difficile et plus vous parcourrez de mètres par tour de manivelle. Sur un vélo Singlespeed, la taille du pignon est donc extrêmement importante, tandis que sur un vélo ou un vélo électrique avec moyeu à vitesses intégrées, elle détermine la marge de fluctuation des vitesses. Dans le cas d’un dérailleur, la taille des pignons individuels détermine la graduation du dérailleur, le plus petit et le plus grand pignon définissant la marge de fluctuation de l’ensemble des vitesses. 

En général, vous devez vous en tenir au nombre de dents du pignon ou de la cassette de pignons actuellement monté(e) si vous avez été satisfait de votre dérailleur jusqu’à présent. Vous pouvez changer quelque chose si vous avez besoin d’un passage de vitesse plus facile. Pour les dérailleurs, vous devez cependant faire attention à la taille maximale du plus grand pignon. Vous trouverez cette information dans les données techniques du fabricant de votre dérailleur arrière. Et en règle générale, si vous changez la taille du pignon, vous avez besoin d’une chaîne plus longue. Chez BIKE24, vous trouverez d’ailleurs un grand choix de chaînes adaptées dans notre gamme de chaînes de vélo.

Étape 4 : le choix du modèle

Une fois que vous avez défini les critères pour votre nouveau pignon ou votre nouvelle cassette de vélo, vous devez choisir un modèle. De nombreux fabricants de groupes proposent différentes cassettes de pignons pour leurs dérailleurs. Il existe également des fournisseurs tiers qui mettent à disposition des couronnes dentées, etc. Mais les différences ne concernent pas seulement les modèles ou le nombre de dents, mais aussi les matériaux : la plupart des pignons sont en acier. Il s’agit du meilleur compromis entre une bonne durabilité et un poids convenable. L’aluminium et le titane sont plus légers que l’acier, mais ces matériaux sont plus flexibles et donc plus sujets à l’usure. Les pignons ou cassettes de pignons plus légers sont généralement plus chers et sont surtout utilisés pour les vélos de course haut de gamme, etc.

Couronne dentée de vélo : Puis-je monter un pignon moi-même ?

En principe, le montage d’un pignon ou d’une cassette de pignons n’a rien de sorcier : les pièces sont vissées ou emboîtées sur le moyeu de la roue arrière et fixées par un disque. Toutefois, pour les visser et les dévisser, vous avez besoin d’un outil spécial adapté. Pour les moyeux à roue libre, vous avez également besoin d’un contre-support, également appelé fouet à chaîne. Là encore, il existe de nombreuses normes, selon le fabricant et le modèle de pignon. Dans notre gamme, vous trouverez également un grand choix d’outils adaptés pour le montage de pignons ou de cassettes de pignons.

Pignons de vélo : résumé

Désormais, vous savez tout sur les pignons de vélo. Nous avons résumé ci-dessous pour vous les principaux faits importants à ce sujet :

  • Le pignon est la roue dentée arrière d’une transmission de vélo avec chaîne. On l’appelle aussi couronne dentée de vélo. Sur un dérailleur, on utilise plusieurs pignons. On parle alors de cassettes de pignons, d’ensemble de couronnes dentées ou de cassette.
  • Le ou les pignons doivent s’adapter au moyeu de la roue arrière, vous devez donc veiller à respecter la norme appropriée selon laquelle il y est fixé.
  • Le nombre de dents du pignon détermine la facilité ou la difficulté de la transmission : plus il y a de dents, plus c’est facile, donc mieux dans les montées ; moins il y a de dents, plus c’est difficile, donc mieux pour les vitesses élevées.
  • Si vous avez besoin d’un nouveau pignon, tournez-vous vers le modèle actuellement monté. C’est particulièrement vrai si vous étiez satisfait(e) du rapport de transmission de votre vélo ou de votre vélo électrique.
  • Si vous souhaitez modifier le rapport de transmission, faites attention aux indications du fabricant du groupe de vitesses.
  • Pour le montage des pignons, vous avez besoin d’outils spéciaux. Avec les outils nécessaires, le montage et le démontage peuvent également être effectués par des débutants et débutantes.